Ministère de la Promotion des Investissements

Plan d’Accélération de la Transformation

« Premières Rencontres du Private Equity »

Thème
« l’investissement de portefeuille :
un levier de financement du PAT ».

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Organisé par le Ministère de la Promotion des Investissements
& le CNPAT

L’événement va réunir les investisseurs déjà actifs ou envisageant
d’entrer sur le marché, ainsi que des sociétés cibles à la recherche de
partenaires, en vue de présenter les opportunités dans les secteurs
prioritaires, tels que le bois, le pétrole …

LIBREVILLE – Gabon
6 & 7 AVRIL 2023

Mot de SE Monsieur Le Ministre

Depuis 2009, le Gabon a engagé sous les Très Hautes orientations du Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, un cycle de réformes économiques de grande ampleur. Parmi celles-ci, nous pouvons citer: l’adoption de codes sectoriels dans les secteurs des mines, du pétrole, de la pêche, de la forêt et la gestion de ressources durables, du tourisme, la révision du code du travail pour le rendre plus souple pour les employeurs, la création de l’Agence Nationale de Promotion des Investissements (ANPI), un service dédié à l’assistance aux investisseurs avec un guichet unique de création d’entreprises. A cela, s’ajoute les réformes foncières pour faciliter l’affectation des terres, la mise en place de tribunaux de commerce, l’adoption d’une loi sur les zones économiques spéciales qui instaure plusieurs régimes de zones économiques, et dont NKOK est devenu l’une des vitrines du rayonnement du Gabon au niveau international …

Hugues MBADINGA MADIYA

Ministre de la Promotion des Investissements, des Partenariats Publics-Privés,
Chargé de l’Amélioration du Climat des Affaires

Le Gabon constitue aujourd’hui, un réel gisement d’opportunités pour les investisseurs.
Les fonds d’investissement internationaux pourraient accompagner cette dynamique
et c’est l’objectif poursuivi par l’organisation du
PREMIER FORUM SUR LE PRIVATE EQUITY AU GABON.

Nommé Ministre de la Promotion des Investissements, des Partenariats Publics-Privés, Chargé de l’Amélioration du Climat des Affaires depuis le 8 mars 2022.
Précédemment, Ministre du Commerce, des PME et de l’Industrie de 2019 à 2022 et Ministre des Transports, de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux Publics en 2019.
Monsieur Hugues MBADINGA MADIYA a également occupé les fonctions de Directeur de Cabinet du Premier Ministre, et de hautes fonctions dans l’administration gabonaise (Conseiller technique de ministères (2008-2014), Secrétaire Général Adjoint du ministère du budget en 2014, Directeur Général de la Dette en 2017.
Diplômé de l’Institut de l’Economie et des Finances (IEF) en 2004. Il est titulaire d’un MBA en hautes finances internationales obtenu en 2015 (IFG et Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne) et d’un Exécutive Master de Sciences Po Paris obtenu en 2017

La transformation économique du Gabon

La transformation économique du Gabon n’est pas un simple slogan, elle est bien réelle. Elle a pris une autre dimension avec la mise en place du Plan d’Accélération de la Transformation (PAT). Des secteurs clés sont mis en avant :

  • Forêt-bois;
  • Ecotourisme;
  • Services/numérique

Le Bois, levier important

Le secteur forêt-bois, a un fort potentiel économique, et est capable de créer beaucoup de richesse du fait de son caractère non épuisable. Il permet un développement économique et sociale juste, équitable, inclusif et durable. Pour être efficace, les autorités gabonaises ont défini un cadre réglementaire, avec l’obligation faite aux entreprises d’exploitations forestières de certifier ces dernières, en intégrant le label Forest Stewarship Council (FSC). Ceci dans le but de favoriser la transparence et la traçabilité des produits forestiers. L’objectif recherché est de créer environ 5.000 emplois directs et indirects par année et 50.000 sur dix ans.

Zones économiques dédiées à l'agriculture

Le Gabon compte fortement sur l’agriculture dans sa transformation économique, avec une importante réserve de 5.2 millions d’hectares de terre arables. Cinq zones économiques dédiées à l’agriculture ont été créées dans tout le pays. La pêche n’en est pas moins stratégique, avec les 800 kms de côtes et les 10000 km2 de réseau hydrographique que compte le Gabon.

La transformation numérique, Gabon des services

Secteur des services ou le Gabon des services, est plus que jamais au cœur des préoccupations des autorités gabonaises. La volonté de faire du Gabon un hub numérique dans la sous-région se matérialise à travers les efforts considérables consentis et la mise en place d’initiatives comme le projet « Train my génération 5.000 », un partenariat Airtel-Unesco visant à former 5.000 jeunes aux technologies de l’information et de la communication, ou encore la création du premier campus Virtuel d’Afrique Centrale (centre de ressources E-Learning Avicenne). Il y a déjà tout un écosystème visant à faciliter l’investissement, avec notamment le challenge « Startupper » de TOTAL , ( Junior Achievement – Fondation Entreprenarium…) et plus récemment le lancement des SING (Sociétés d’Incubation Numériques du Gabon). Il faut aussi souligner en définitive que ce secteur est un levier de croissance important de l’économie gabonaise, c’est 5% du PIB (source Direction Générale du trésor français) .

tourisme et création de richesse

Le secteur qui retient aussi l’attention est celui de l’écotourisme. Dans ce XXI siècle, empreint du paradigme de durabilité, développer l’écotourisme demeure un challenge exaltant. Au-delà du challenge, c’est surtout un secteur très porteur qui peut valoir énormément de satisfaction au Gabon, sous réserve que des acteurs nationaux et internationaux s’y intéressent davantage. Les atouts dans ce secteur sont grands, on peut en citer :

  • Le site d’Ogooué abrite le foret la mieux préservée d’Afrique couvrant 88% du Gabon
  • Des biens archéologiques uniques, des fossiles pluricellulaires les plus anciens, datant 2.1 milliards d’année
  • Une biodiversité qu’on ne trouve nulle part dans monde
  • Un milieu naturel propice avec une faune et une flore très riche, des paysages attrayants, des côtes et des berges à en couper le souffle et ses 13 parcs nationaux
  • L’existence d’infrastructures d’hébergement, de restauration et de loisirs
  • Une culture diversifiée et de nombreux sites historiques
  • L’importance de richesses économiques capable de générer un tourisme d’affaire
  • Une population hospitalière susceptible de cohabiter avec des visiteurs.

Dans le cadre du Plan d’accélération de la transformation (PAT) de l’économie du Gabon lancé en janvier 2021, un ensemble de projets et de réformes sont à réaliser prioritairement, pour accélérer la transformation du pays.
Plusieurs secteurs d’activités sont concernés parmi lesquels: le bois, le gaz, l’optimisation de la gouvernance dans le secteur pétrole …

L’objectif est de booster la transition vers «l’après-pétrole» de l’économie gabonaise, en accélérant les nouveaux moteurs de croissance et en repensant le modèle social. Ce qui va contribuer à la diversification de l’économie, afin d’atteindre les objectifs fixés dans le cadre de la vision stratégique Gabon émergent 2025.

Des besoins importants de financement dans plusieurs secteurs et particulièrement en ces temps de crise due au COVID.

Private Equity

Pour accompagner la réalisation de tous ces projets stratégiques qui requièrent un financement considérable, le partenariat public-privé est incontournable. Dès lors, il est primordial de recourir à un instrument de financement qui permet de concilier rendement, du point de vue de l’investisseur, et développement au niveau de l’entreprise-cible. Et l’instrument le plus judicieux qui réunit tous ces critères est le «Capital Investissement» encore appelé «Private Equity».

Apparu vers la fin des années 1990 sur le continent, le capital investissement occupe une part de plus en plus considérable des flux de capitaux qui, durant la dernière décennie, ont crû de manière tendancielle. L’industrie du Private equity connaît actuellement un développement rapide en Afrique (comme sur les autres continents), sous l’impulsion des institutions financières de développement. De plus en plus utilisée, elle est devenue primordiale pour le développement économique et financier des pays émergents.

Une offre de capital investissements de plus en plus forts sur l’Afrique …

Le capital-investissement, nouveau vecteur de l’action publique en Afrique.

levier de financement du pat

Le recours au capital-investissement constitue une forme originale d’intervention, dans le cadre des politiques de développement ; ce qui en fait un instrument idéal pour le Plan d’accélération de la transformation de l’économie du Gabon.

C’est dans ce contexte que le Ministère de la Promotion des Investissements, des Partenariats Publics-Privés, chargé de l’Amélioration de l’Environnement des Affaires du Gabon prévoit d’organiser, en partenariat avec le groupe L’Afrique Qui Ose! un meeting dont l’objectif est de promouvoir l’industrie du Private Equity, comme levier de financement du PAT et de connecter les différents acteurs de cette industrie.

L'événement

Organisé à Libreville «Premières Rencontres du Private Equity» sur le thème « l’investissement de portefeuille : un levier de financement du PAT ».

L’événement va réunir les investisseurs déjà actifs ou envisageant d’entrer sur le marché, ainsi que des sociétés cibles à la recherche de partenaires, en vue de présenter les opportunités dans les secteurs prioritaires, tels que le bois, le pétrole …

Objectifs

  • Sensibiliser et promouvoir un instrument de financement alternatif innovant et performant (Private Equity)
  • Créer un écosystème favorable à l’industrie du Private Equity
  • Connecter les acteurs du Private Equity
  • Présenter les portefeuilles de projets prioritaires et les opportunités d’investissements

Programme d’activités

  • Période : 6 & 7 Avril 2023
  • Durée: 2 journées
  • Mode : Hybride (Présentiel et Live)
  • Activités :
    • Conférence inaugurale,
    • Présentation des opportunités prioritaires et des portefeuilles de Projets,
    • Retour d’expériences, Pauses-Networking.

Cibles

  • Fonds de Private Equity
  • Investisseurs institutionnels
  • Sociétés de Gestion
  • Conseillers en fusions et acquisitions
  • Gestionnaires de patrimoine
  • Family offices
  • Agences et associations d’investissement
  • Banques privées et d’investissement
  • Business Angels

Partenaires éventuels

  • Emerging capital Partners
  • Société Financière Internationale (SFI)
  • Pan african Investment partners Fund
  • Aureos capital
  • Helios Investment partners
  • Amethis Finance
  • Family offices

Information & Contact

3 Rue Al Mansour Saâdi, Casablanca 20370

+212 (0)522 360 418

ddiagne@lafriquequise.com

+212 (0) 662 119 514

3 Rue Al Mansour Saâdi, Casablanca 20370

+212 (0)522 360 418

ddiagne@lafriquequise.com

+212 (0) 662 119 514

fr_FRFrançais